Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Vendredi 22 Septembre 2017 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Le Liban se prépare à une bataille contre les terroristes à la frontière avec la Syrie

26-04-2017

Al Manar

Le Liban se prépare à une bataille qui a pour but de nettoyer le jurd (les terres) de la localité de Aarsale ainsi que le Qalamoune syrien de Daesh et le front al-Nosra, toutes deux des émanations d’Al-Qaïda.

Selon la télévision libanaise al-Mayadeen TV, des préparatifs sont visiblement en cours pour cette bataille.

Depuis le début de cette année, l’armée libanaise a réalisé plusieurs opérations spéciales. La dernière en date a eu lieu la semaine passée lorsqu’elle a capturé 10 terroristes dont le chef religieux de Daesh dans le Qalamoune. Ses hélicoptères avaient aussi bombardé des positions de Daesh et celles du front al-Nosra.

Des experts militaires interrogés par Al-Mayadeen ont constaté que les préparatifs en cours coïncident avec la hausse du rythme des fournitures américaines d’armements à l’armée libanaise.

Et c’est dans l’aéroport de Riyaq, situé dans la Békaa que les avions américains vident les cargaisons d’armements.

Le Hezbollah est lui aussi concerné par cette bataille. Dimanche, il pris pour cible un centre de commandement de Daesh dans le jurd de Ras Balbek, tuant et blessant ceux qui s’y trouvaient retranchés. Il a également bombardé à l’artillerie d’autres gîtes de cette milice wahhabite dans des zones frontalières avec la Syrie.

Ce mardi 25 avril, un responsable du front al-Nosra, spécialisé dans les engins piégés, connu sous le nom Abou Qassem AlTallat a été tué dans l’explosion d’un engin piégé planté à proximité de spn siège à Kherbet Younine, dans le jurd de Aarsale.

La bataille sera menée fera conjointement par le Hezbollah et l’armée libanaise, afin d’éviter de répéter le scenario qui a eu lieu en aout 2014, lorsque Daesh et le front al-Nosra ont attaqué ensemble à Aarsale le siège des forces de sécurité, et ont kidnappé 40 militaires libanais, dont 9 sont encore entre les mains de Daesh, mais dont le sort est inconnu.

S’inscrivant dans le cadre de l’accomplissement de nettoyage de tout l’entourage de Damas, cette bataille devient plus imminente depuis la libération des localités de Zabadani, Madaya et de leur entourage. Libération qui s’est achevée la semaine passe via l’opération d’échange entre les miliciens qui les occupaient et les habitants des deux localités loyalistes d’Idleb, Fouaa et Kafraya.

Un compromis similaire à celui de ces deux localités devrait entrer en vigueur aussi à Bebella, Hajar Asouad, et dans le camp de Yarmouk, dans le sud de Damas. Et il ne resterait plus entre les mains des groupes terroristes que la Ghouta orientale, où les combats battent leur plein sur son entrée à Qaboune et quelque régions du Qalamoune.

Dans ce dernier, la bataille sera menée conjointement par l’armée syrienne et le Hezbollah, alors que la mission de l’armée libanaise se limitera a empêcher les miliciens de s’enfuir en direction de la frontière et des régions libanaises.

Interrogé par AL-Mayadeen, le député libanais du Bloc de la Resistance, Walid Sukkariyyeh a indiqué que la bataille contre Daesh dans la région de Aarsale relève de la responsabilité de l’Etat libanais. Mais celui-ci n’a pas encore pris la décision d’en déloger les miliciens.

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org