Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Mardi 21 Novembre 2017 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Ça suffit, خَلَصْ, enough, 停止, остановить

28-01-2011

Bernard Mikael

Et… c’est reparti. Le président Sarkozy annule la réunion du groupe de travail pour le Liban, l’émir Qatari rencontre le président Sarkozy pour discuter de la situation libanaise, Hillary Clinton s’inquiète pour la « main mise » du Hezbollah au pouvoir, et (sans rire) veut couper les aides américaines du Liban (vous allez mourir de faim les libanais), Joe Bayden, vice président américain, fait pression sur les députés pour nommer Hariri au pouvoir…

Mais, dans quelle langue faut-il vous le dire, ENOUGH, ÇA SUFFIT, خَلَصْ. On est prêt à vous le dire dans toutes les langues du monde, autant de langues qu’il y a d’émissaires qui viennent nous « aider ». ça suffit, khallas, laisser nous tranquille.

On a assez avec vos navettes diplomatiques.
On a assez de vos conseils,
On a assez de vos émissaires,
On a marre de vos initiatives,
Ral le bol de vous voir tous les jours sur toutes les chaînes de télé.
On ne veut plus de votre aide, pays amis comme pays frères. Occidentaux comme orientaux.

Initiative après initiative, accord après accord, depuis que les « grandes puissances » existent, le Liban baigne dans vos conseils, étouffé par vos conseillés, déchiqueté par vos armes.

Depuis que les pays arabes existent, on reçoit vos présidents, vos émirs et vos vizirs, pour « aider le petit frère » à s’en sortir, en envoyant votre argent noir pour monter les uns contre les autres.
Nous n’avons pas besoin de vous, occupez vous de vos affaires, il y a beaucoup à faire chez vous. Que chacun balaye devant sa porte.

Il ne manquait que les leçons des égyptiens sur la démocratie, ça c’est la meilleure… Alors que le président égyptien est au pouvoir depuis plus de 30 ans, alors que les égyptiens vivent dans la pauvreté, alors que le pouvoir est entre les mains d’une mafia, alors que 10 millions de chrétiens vivent en tant que citoyens de deuxième degré, alors que depuis 30 ans l’état d’urgence est décrété, alors qu’un peuple de 80 millions n’a le droit de manifester qu’en faveur du pouvoir. Ce matin, tout le réseau de télécoms égyptien était coupé pour empêcher les manifestations de se former !!! Et il a le culot ce ministre égyptien étranger aux affaires de proposer des initiatives de sortie de crise et de nous apprendre à vivre ensemble chrétiens et musulmans, sunnites et chiites. Mais appliquez les chez vous d'abord vos conseils, vous seriez sortis de la misère depuis longtemps, vous auriez permis aux coptes d'accéder aux postes de responsabilité, vous auriez construit un semblant de démocratie depuis un moment, vous auriez changé de président depuis deux décennies.

Sinon il y a au choix tous les golfiens. Ceux là aussi viennent nous voir 3 fois par jour, matin midi et soir, après le repas, tout comme l’antibiotique. Ils pensent soigner notre démocratie en difficulté. Au nom du ciel, vous, rois émirs et vizirs, c’était quand la dernière fois que vous avez organisé des élections libres dans vos pays respectifs. Ah oui pardon, élections veut dire : demander au peuple de choisir ses représentants par vote à bulletin secret et "libres" veut dire : choisir et agir sans aucune pression ou contrainte dans le cadre de la loi. A propos des élections, les femmes peuvent exercer ce droit chez vous ? Ah oui, excusez-moi encore une fois, « droit » veut dire : Ce qui est conforme à la loi, ce qui a rapport à la loi. Et « loi » veut dire : Prescription émanant de l'autorité souveraine, donc du peuple. Ha ha, et la boucle est bouclée, et vous êtes hors circuit. Dites, La prochaine fois on organise des élections chez nous, gardez les vos milliards de dollars ou donnez les à votre peuple qui baigne dans la pauvreté, ou mieux encore, construisez des écoles, ça réduit le taux d'illétrisme le plus élevé au monde. Mais franchement, vous vous croyez vraiment en mesure de donner des leçons sur le respect de la diversité, la démocratie, le droit, la loi, le choix, la foi…

Que dire des occidentaux. Le pragmatisme, les intérêts, le droit de l’homme. Toutes les contradictions, entre ce qui est écrit dans vos constituions, ce que vous dites, et ce que vous faites... Les contradictions. Depuis le 17ème siècle vous nous gavez avec votre moralité. C’est facile, vous regardez le monde entier à travers votre prisme à vous. Vous nous imposez votre vision à vous, comme une vérité, comme une loi, et celui qui ne la suit pas, beh, il est hors la loi, votre loi. Vous critiquez notre démocratie consensuelle et vous nous donnez des conseils pour la faire évoluer. Mais, avez-vous essayé de vivre avec 18 communautés, avez-vous essayé de trouver un dénominateur commun à 18 cultures, à 18 communautés. Nous oui, on l’a fait. Vous avez à peine 10% de non-chrétiens dans vos pays respectifs, et votre équilibre est ébranlé, et vous ne savez pas comment le rétablir. Après 40 ans de cohabitation avec quelques nouvelles communautés, vous ne comprenez toujours pas qu’il y a des religions qui ne mangent pas de porc, qui portent un voile, qui prient 5 fois par jour, qui n’aiment pas le vin…
Figurez-vous que nous vivons ensemble depuis 15 siècles, et que les conflits étaient toujours l’exception, pire encore, des conflits qui coïncidaient avec la présence de vos émissaires.
La prochaine fois vous nous envoyez un émissaire, qu’il vienne avec un cahier de note vierge pour vous apprendre ce que c’est la tolérance, ce que c’est accepter l’autre, ce que c’est vivre la difference.

Quant à vous les cow boys de l’occident occidental. Gardez les vos émissaires, ou dois-je les appeler corbeaux. Liban, Irak, Afghanistan, Egypte, Tunisie, Palestine… là où vos corbeaux passent, c’est le conflit garanti, les émeutes, la crise. Prenez 5 minutes pour méditer, réfléchir, et me dire, très honnêtement si vous avez des conseils à donner ??? Vous n’avez pas toujours compris pourquoi tout le monde vous déteste, je vous assure tout le monde, même vos alliés les plus proches.
Vous maintenez au pouvoir des dictateurs depuis des décennies, vous les caressez, vous les protégez, vous les exploitez, vous les gavez pour les massacrer quand vous en avez plus besoin, en gros, quand leurs puits de pétrole sèchent ou l’exploitation baisse, ou leur collaboration cesse. De Ben Laden, aux islamistes, aux wahabites, au Haririste, à Moubarak, aux Saoudiens, à Saddam, à Bachar, à Ben Ali … Vous prônez la démocratie, vous la prêchez, vous la commercialisez. Mais qui vous a donné le droit d’intervenir dans l’évolution naturelle de chaque système politique de ce monde. La démocratie à l’américaine ne s’applique pas en Arabie Saoudite, et votre modèle économique ne s’applique pas en Chine, et votre culture de la consommation ne s’applique pas en Egypte… le monde à l’américaine ne peut pas exister. Comprenez-le, pourtant c’est facile à comprendre.

Vous occidentaux, proches et lointains, vous venez greffer Israël au milieu du monde arabe pour corriger votre sauvagerie contre les juifs lors de la deuxième guerre mondiale. Sauf que, vous corrigez vos fautes par une faute encore plus grave, en virant un peuple qui vivait en paix depuis des siècles. Ce peuple palestinien, désormais sans terre, provoque des conflits partout où il s’est réfugié. Ce même occident, a le culot d’appeler les militants palestiniens de terroristes, et d’aider les israéliens à se défendre, en leur offrant armes et argent !!! Et viennent par la suite nous donner des leçons pour résoudre ces conflits. Comment appeler cette attitude? je dirais: Le pompier Pyromane.
Pour corriger l’erreur grave de votre greffe, vous montez et maintenez tout un système corrompu, et vous installez au pouvoir, beh, des corrompus, forcément. Et maintenant, comment compte-vous corriger cette greffe ? Une bombe nucléaire pour décimer les arabes ? c’est une idée qui plait à votre Ben Laden Israélien, Libermann, il l’a proposé d’ailleurs.

Pour revenir au Liban, il y a malheureusement, toujours les petits libanais qui acceptent de jouer le jeu des grands, ils n’ont jamais été souverains, ni libres, sachant que la liberté n’est qu’un état d’esprit, que même un prisonnier peut l’avoir. Vous aviez toujours eu une classe politique pourrie, corrompue, vendue, à vos soldes.
Mais le Liban ne fait pas exception. Combien d’Allemands ont joué le jeu du nazisme, combien de français ont participé au massacre des français et des juifs, combien d’américains ont vendu des armes aux iraniens, alors que l’Amérique était en état de guerre avec l’Iran, combien d’israéliens ont vendu des armes aux palestiniens, et combien d’émissaires, d’ambassadeurs et même de présidents ont vendu leurs âmes et leur morale pour de l’argent. Et continue à le faire.


M. Mikati, quant à vous, à peine chargé de former un gouvernement, vous avez déclaré : « les arabes ont fourni beaucoup d’effort dans le cadre de leur dernière initiative, on ne peut pas s’en passer des garanties arabes pour les garanties internationales, sans la permission des arabes, notamment la Syrie et l’Arabie Saoudite ».

Je vous sors le premier carton jaune, M. Mikati. Si vous n’avez pas le culot, le poids et l’esprit pour être libre, vivre libre, indépendant et SOUVERAIN, restez chez vous. On ne veut que des hommes libres.
Faites comme l’Egypte, coupez le réseau de télécoms, arrêtez l’aéroport de Beyrouth, tuez les pigeons messagers, coupez les satellites et leurs chaînes télévisées, et formez votre gouvernement par la suite.

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org