Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Jeudi 22 Juin 2017 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu
activites/indexFR.php

Transition en douceur à Riyad, pas d’impact prévu au Liban

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
La nouvelle n'a pas constitué une surprise, même si elle est arrivée plus tôt que prévu, à la fin du mois de ramadan et à quelques jours de la célébration du Fitr. Le roi Salmane d'Arabie a donc décidé de nommer son fils préféré, l'émir Mohammad ben Salmane (âgé de 31 ans), héritier du trône.

C'est la seconde fois dans l'histoire des Saoud que le nom de l'héritier est modifié en cours de mandat, la première ayant eu lieu lors de l'accession du roi Salmane au trône après le décès du roi Abdallah, qui avait désigné son plus jeune frère, l'émir Moqren, pour prendre la relève, tout en instaurant une nouveauté dans le système de la succession en nommant un héritier en second, en l'occurrence le prince Mohammad ben Nayef. (Suite)

Le projet de bus rapide entre Tabarja et Beyrouth fait son chemin

Le commerce du Levant -
Un projet de ligne de bus rapide (BRT pour Bus Rapid Transit) entre Beyrouth et Tabarja, financé par la Banque mondiale, fait lentement son chemin au Parlement.

La mise en place d’une ligne de 24 kilomètres de long reliant la station routière Charles Helou a été approuvée le 9 juin par la commission parlementaire des Travaux publics, des Transports et de l’Eau, mais le processus de mise en œuvre risque d’être encore long. « Le projet doit être approuvé en Conseil des ministres puis en séance plénière au Parlement, avant d’être exécuté par le Conseil de développement et de reconstruction (CDR). (Suite)

Electricité: 33 milliards de dollars de déficit entre 1992 et 2016, révèle Aoun

O.L.J. -
Le Conseil des ministres a entamé sa réunion mercredi à midi au Palais de Baabda, sous la présidence du chef de l’État libanais, Michel Aoun, et en présence du Premier ministre, Saad Hariri. Les deux hommes s'étaient entretenus avant le début de la séance, axée principalement sur le dossier de l'électricité.

"En 2016, le déficit accumulé de l'électricité a atteint depuis l'année 1992, 33 milliards de dollars, a indiqué le chef de l’État au début de la réunion. Si le problème de l'électricité avait été résolu durant le milieu des années 1990, la dette publique aurait baissé à 42 milliards". (Suite)

Liban: Une prochaine aggravation de la crise des réfugiés syriens?

Iloubnan -
En l'absence de contributions supplémentaires urgentes, quelque 60 000 familles de réfugiés syriens seront exclues des programmes mensuels d'allocations en espèces au Liban et en Jordanie, dès le mois de juillet, a prévenu mardi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR).

« Certains volets essentiels de l'aide du HCR aux réfugiés syriens sont sévèrement sous-financés », a déclaré un porte-parole de l'agence onusienne, Andrej Mahecic, lors d'un point de presse à Genève. « Des contributions supplémentaires sont nécessaires de toute urgence afin d'éviter des coupures sévères dans la prestation de services à la fois basiques et vitaux assurés aux réfugiés syriens durant le second semestre ». (Suite)

La loi électorale et le changement du paysage politique : oui, mais avec des limites !

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
Il y a trois mois, lorsque Michel Aoun avait refusé de signer le décret de convocation des collèges électoraux, il avait essuyé un flot de critiques, l'accusant de préparer la voie à un vide parlementaire. Il ne voulait en fait que pousser les parties concernées à adopter une nouvelle loi électorale.

Ce qui est désormais chose faite, et la loi n'attend plus que sa publication dans le Journal officiel pour être exécutoire. Cette loi, de 125 articles, exige un examen approfondi. Il est sans doute trop tôt pour préciser la composition du Parlement de 2018, mais on peut d'ores et déjà faire la remarque suivante : le prétexte justifiant le report des élections pour une durée de 11 mois n'est pas convaincant. (Suite)

Liban: sept attentats terroristes étaient prévus pour le Liban durant le mois de Ramadan

Al Manar -
La Sureté générale (SG) et le département des renseignements des forces de sécurité libanais ont réussi à démanteler une cellule terroriste dont les membres avaient reçu ordre de mener sept attentats au Liban pendant le mois de ramadan.

Ces éléments terroristes arrêtés, au nombre de sept, (un Yéménite, un Syrien et cinq Palestiniens) ont reçu des ordres du commandement central du groupe wahhabite Daech à Raqqa en Syrie.

Ils se préparaient à liquider des militaires et de membres de partis politiques libanais, à faire exploser un restaurant dans la Banlieue Sud de Beyrouth, et à lancer une attaque d’infiltration avec des kamikazes contre l’aéroport international de Beyrouth ! (Suite)

Le Liban craint les retombées de la crise dans le Golfe

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
Les milieux politiques et diplomatiques libanais sont encore sous le choc de la crise qui oppose l'Arabie et ses alliés au Qatar. Avec leur propension naturelle au compromis, les groupes politiques libanais, surtout ceux qui se considèrent proches des pays du Golfe dans leur diversité, espèrent encore une solution de dernière minute à ce conflit grâce à des médiations fraternelles. Les différentes parties politiques craignent que le Liban ne soit obligé de prendre ouvertement position dans ce conflit.

Pour l'instant, les dirigeants saoudiens semblent avoir d'autres priorités que celle d'acculer le Liban à choisir son camp, mais il est clair que rien n'indique une possibilité de règlement rapide du conflit. (Suite)

Abandon du projet d’extension des panneaux solaires du fleuve de Beyrouth

Le commerce du Levant -
Le projet de panneaux solaires installés sur le fleuve de Beyrouth, le Beirut River Solar Snake (BRSS), n’atteindra pas une capacité de production de 10 Mégawatts (MW) comme prévu initialement.

L’extension de ce projet pilote, qui fournit aujourd’hui 1MW et s’étend sur 300 mètres le long du fleuve a été abandonné, selon Pierre Khoury, PDG du Centre libanais pour la conservation de l'énergie (LCEC), un centre affilié au ministère de l’Energie et de l’Eau. Opérationnel depuis 2015, le BRSS, devait être étendu de manière graduée de 1 MW par an et couvrir à terme 6,5 kilomètres le long du fleuve. (Suite)

Daech se prépare à contrôler les jurd libanais : Aarsal et l’armée en danger

Al Akhbar -
Des sources militaires libanaises ont révélé que le groupe terroriste wahhabite Daech se prépare à déloger le front al-Nosra et les brigades Ahlul-Cham dans les jurd frontaliers avec la Syrie, au nord-Est du Liban.

D’après ces révélations, publiées par le journal al-Akhbar dans son numéro de mardi, l’armée libanaise a décrété l’état d’alerte maximale dans ses rangs, notamment dans le jurd d’Aarsal et ses alentours, où sont déployés ses forces et ses postes. (Suite)

Les véritables raisons de la colère saoudienne contre le Qatar

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
Elle est bien loin désormais l'image du sommet arabo-islamo-américain de Riyad, où le roi Salmane se posait en leader d'une quarantaine d'États arabes et musulmans suivant ses directives à la lettre.

La belle photo de famille des dirigeants arabo-musulmans entourant le président américain Donald Trump a rapidement montré son vrai visage, celui d'une coalition de forme, avec beaucoup de conflits latents entre ses membres. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org