Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Vendredi 30 Septembre 2016 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Assouad: Aoun sera un président pour tous les Libanais

A.N.I. -
Le député Ziad Assouad a affirmé que les discussions sur le dossier présidentiel exigent plus de temps afin de parvenir à l'élection du général Michel Aoun à la première présidence.

S'exprimant sur les ondes de la Voix du Liban, le député Assouad a affirmé que le général Aoun sera un président pour tous les Libanais. (Suite)

Les dirigeants arabes rendent hommage au bourreau de Qana et père de la bombe atomique israélienne

Médias -
La mort de l’ancien président israélien Shimon Peres a déclenché chez les dirigeants occidentaux et arabes un tsunami d’éloges funèbres célébrant « l’homme de paix ». Ignorant ainsi sa participation active à des massacres de masse dont celui de Qana au Liban (1996), où 106 civils réfugiés dans un poste des Nations unies ont été tués par un bombardement israélien.

Ils ont également oublié que c’est Shimon Peres qui a introduit avec l’aide active de la France la bombe atomique au Moyen Orient et autres armes de destruction massive. « Israël » possède actuellement environ 200 armes nucléaires et les moyens terrestres maritimes aériens de les larguer.
(Suite)

Kahwaji prolongé

A.N.I. -
Le ministre de la Défense, Samir Moqbel, a annoncé ce jeudi dans une conférence de presse la décision de prolonger le mandat du chef de l'armée, le général Jean Kahwaji.

"Je n'accepterai jamais la vacance à la tête de l'institution militaire," a assuré le ministre.

Il a également indiqué qu'il annoncera, demain vendredi, la décision de prolonger le mandat du chef de l'état-major, Walid Salman. (Suite)

Un commandant du Front Al-Nosra : Les USA nous aident et nous sommes toujours Al-Qaïda

RT -
Un commandant du Front Al-Nosra a accordé une longue interview à des journalistes allemands, dans laquelle il révèle que les Etats-Unis ainsi que d’autres pays soutiennent sa milice, tout en réaffirmant l’attachement de son groupe à Al-Qaïda, malgré la soi-disant rupture des liens organisationnelle opérée par son chef Abou Mohammad al-Joulani.

Armes «Made in USA»

«Oui, les Etats-Unis soutiennent l’opposition [syrienne], mais pas directement. Ils soutiennent les pays qui nous soutiennent. Mais nous ne sommes pas encore satisfaits de ce soutien», a déclaré le commandant d’unité du Front Al-Nosra Abou Al Ezz, dans une interview accordée au journal allemand Koelner Stadt-Anzeiger depuis la ville d’Alep. (Suite)

Nasrallah appelle le Futur à "réduire son entêtement" face à la candidature de Aoun

OLJ -
Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a appelé le Courant du Futur à "réduire son entêtement", face à la candidature, à la présidence, du chef chrétien, Michel Aoun. Photo d'archives AFP.

Le gouvernement de Tammam Salam ne doit pas "tomber", affirme le chef du Hezbollah dans des propos rapportés par as-Safir.
Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a appelé le Courant du Futur à "réduire son entêtement" face à la candidature à la présidence de la République du chef du bloc du Changement et de la Réforme, Michel Aoun, selon des propos rapportés mardi par as-Safir.

"Il y a un entêtement chez le courant du Futur en ce qui concerne la candidature de Michel Aoun et s'il diminuait on pourrait aboutir à un accord qui conviendrait à tous", a déclaré Nasrallah, selon as-Safir. "Le conflit n'est pas communautaire mais politique, que ce soit au niveau du Liban ou de la région", a-t-il précisé en tenant l'Arabie saoudite pour "responsable de cette réalité". (Suite)

Hommage à Toufic el-Bacha

agendaculturel.com -
L’Orchestre national libanais de musique arabe-orientale donneun concert dédié au musicien Toufic el-Bacha, sous la direction d’André El Hage.

El-Bacha (1924 – 2005) a mené une carrière de chef d’orchestre et de compositeur pour de longues années. Il est l’un des fondateurs du Festival international de Baalbeck et de celui de Byblos.

Avec ses confrères les frères Rahbani et Philémon Wehbé, il crée l’opérette libanaise. (Suite)

Divergences, contradictions et confusion dans les rangs des milices du nord de la Syrie

Al MAnar -
Les divergences et les contradictions font rage entre les différentes milices qui combattent dans le nord syrien, sur fond de la position à prendre de l’ingérence turco-américaine dans le nord syrien.

Trois courants s’en dégagent.

Le premier soutient cette intervention et encourage les rebelles à la rallier. Il comprend la plupart des milices qui combattent dans le cadre de la cellule de MOK en Jordanie, dont al-Jabhat al-Shamiyyat, Bataillon al-Moatassem, Brigade Hamzé, et le bataillon-51. Le conseil syrien islamique qui est leur référence semble lui aussi opter pour ce choix. Pourtant, première contradiction, il avait expliqué dans un communiqué publié en 2014 que « la guerre contre le terrorisme est une guerre contre les Sunnites », en appelant à s’ériger contre « les récentes alliances occidentales ». (Suite)

Le dernier tournant pour les Chrétiens du Liban.Appel à manifester les 28 sept et le 13 octobre.

Odiaspora.org -
Dans une région qui voit le nombre de ses Chrétiens diminuer comme peau de chagrin depuis plusieurs années, à cause de la persécution qu’ils subissent mais aussi des politiques d’immigration des pays occidentaux, le Liban craint à son tour de perdre sa caractéristique de terre de coexistence et de refuge pour certaines communautés.

Parmi elles, la communauté chrétienne du Liban, qui malgré les persécutions romaines, islamiques, croisées et ottomanes, a vécu en parfaite harmonie dans son milieu naturel.
(Suite)

L’impossible équation : les déplacés syriens et le maintien de la stabilité

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
En dépit de la cohésion et de la cohérence inhabituelles de la position officielle du gouvernement au sujet du dossier des réfugiés et en dépit des nombreux contacts établis par le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères à New York, le Liban n'a pas réussi à obtenir l'appui de la communauté internationale pour sa proposition d'un retour d'une partie des réfugiés syriens chez eux.

Pourtant, cette année, le Liban avait peaufiné son dossier et il avait proposé une idée concrète qui dépasse le concept précédent « d'aider les Libanais en même temps que les déplacés syriens » pour aller jusqu'à l'idée du retour. Mais il n'a pas reçu une oreille favorable. (Suite)

Le CPL : manifester pour exister

Scarlett HADDAD - O.L.J. -
Selon toute probabilité, la séance consacrée à l'élection d'un président prévue le 28 septembre connaîtra le même sort que les précédentes, les différentes parties libanaises n'ayant toujours pas réussi à s'entendre sur un package deal qui favoriserait un déblocage politique.

Mais cette fois, le CPL est décidé à ne pas rester les bras croisés face à ce qu'il considère comme une politique délibérée d'exclusion. Le siège central du parti connaît une animation annonciatrice de mouvements populaires, même si les détails du plan d'action sont gardés secrets pour maintenir l'effet de surprise. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org