Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Samedi 20 Septembre 2014 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Le Nord et la Békaa, qui comptent 67 % des pauvres du Liban, accueillent 85 % des réfugiés syriens

OLJ -
Leur nombre dépasse le million et certains Libanais s'en plaignent en affirmant : « Les réfugiés syriens sont devenus plus riches que nous. » Pourtant, les déplacés demeurent des pauvres parmi les pauvres.

On ne le dira jamais assez, le Liban a besoin de l'aide de la communauté internationale pour pouvoir gérer la crise des réfugiés. Il faut certes soutenir les Libanais qui accueillent plus d'un million de Syriens enregistrés auprès du HCR.

Pauvres parmi les pauvres, ces derniers vivent au Liban dans la précarité. Les réfugiés syriens ont été vivement soutenus par la population locale à leur arrivée au Liban, mais la crise se faisant de plus en plus longue, les Libanais, qui ont vécu trente ans sous l'occupation syrienne et qui se retrouvent face à une crise économique due à l'arrivée massive des réfugiés, perdent patience... (Suite)

L'agence Anatolie: al Nosra affirme l'exécution par balles du soldat Mohammad Hamiyeh

ANI -
L'agence turque "Anatolie" a annoncé, ce vendredi, qu'elle a reçu un appel téléphonique de la part d'un commandant du Front al-Nosra au Qalamoun, dans lequel ce dernier a affirmé l'exécution par balles du soldat libanais Mohammad Hamiyeh, détenu aux mains de ce groupe terroriste depuis les combats de Ersal, début août. (Suite)

Le Liban trompé, le Liban trahi, le Liban ensanglanté, survivra-t-il ?

Roger Akl -
Pourquoi ce titre ? Car depuis la libération de la Turquie et la création de l’Etat du Grand Liban, une partie de ses habitants, infime, mais renforcée par les voisins du Liban, beaucoup plus puissants, cette partie infime a toujours travaillé pour l’étranger proche, « fraternel », lointain et/ou franchement ennemi, profitant de ses générosités en appuis pour le pouvoir et l’argent.

Cette ou plutôt ces trahisons, puisqu’il faut les appeler par leur nom, détruisirent le Liban, a partir de 1975, sous les coups ennemis des pro-Palestiniens, appuyés par les nationalistes arabes, et combattant les pro-Israéliens, appuyés par tout le monde occidental ou, du moins ils le pensaient ; je compris, quand je fus envoyé comme Attaché Adjoint des Forces Armées libanaises à Washington DC, que l’Occident, C’est-à-dire, Israël, avait trouvé intelligent d’appuyer les deux bords pour détruire un pays, dont l’existence était un message au monde qui contredisait les prétentions israéliennes de création d’un Etat confessionnel juif pur. (Suite)

Soutien de 115 députés à la plainte de la CHREDO contre l'Etat islamique devant la CPI

CHREDO -
Les 115 députés du Groupe d’études sur les Chrétiens d’Orient constitué ce mercredi 17 septembre à l'Assemblée Nationale ont décidé, sur proposition de la présidente, Valérie Pécresse, de soutenir à l’unanimité la plainte pour génocide et crimes contre l’humanité contre l’Etat Islamique (DAESH) que la Coordination Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO) a déposée auprès de Madame Fatou Bensouda, Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI) par l’intermédiaire de son conseil Maître Samia Maktouf, Avocat au Barreau de Paris et Conseil près la Cour pénale internationale (CPI). (Suite)

La menace du quotidien aberrant.

libnanews.com - Le Liban s’installe dans une phase critique de son existence. Elle se caractérise par des questionnements incessamment posés par le citoyen: Où sommes nous de la crédibilité du bon sens, de la perspective évolutive d’une libre pensée et du processus évolutif des actes pour initier en commun un nouveau projet national valide? Comment éviter l’effondrement des institutions et de l’État démocratique si on continue d’absorber sans retenue des convenances stratégiques extra-territoriales? A quoi servirait l’éveil du libanais s’il se manifeste uniquement lors des symptômes désastreux? (Suite)

Arrestation de 3 Syriens appartenant à un groupe terroriste à I'at

ANI - Notre correspondant à Baalbek a signalé mardi que "les services de renseignements de l'armée ont arrêté trois Syriens relevant d'un groupe terroriste armé, à proximité de la bifurcation de l'at sur la route internationale. Ils les ont déférés devant les autorités compétentes".

Al-Nosra menace d’exécuter à nouveau un des soldats libanais otages

lorientlejour.com -
Le groupe jihadiste annonce que les négociations sont bloquées.
Dans un message sous forme d'infographie diffusé mardi sur Twitter et présenté comme venant du Front al-Nosra (branche syrienne d'el-Qaëda), le groupe jihadiste a indiqué hier que les négociations en vue de libérer les militaires libanais otages sont bloquées, « contrairement à ce que disent les responsables libanais ». « Le médiateur qatari ne nous a pas rendu visite depuis plus d'une semaine », affirme également le Front. (Suite)

Au Liban, des anciennes célébrités du sport et du 7e Art vivent dans une misère totale.

Mohamad Ezzedine - RPL France -
Le Liban, ou l’histoire d’un pays amnésique. Le 11 octobre 2013 l’Immense Wadi el-Safi nous quittait à l’âge de 92 ans dans l’anonymat «officiel » le plus total, sans même une cérémonie officielle, ou encore un jour de deuil national !!! Il y’a quelques mois le sportif Edward Maalouf, double médaillé d’or aux Jeux paralympique de Pékin (2008) en Handbike, révélait n’avoir reçu aucun soutien, financier ou moral du gouvernement libanais, malgré ses nombreux trophées. Aujourd’hui on ne compte plus les anciennes célébrités du monde du sport ou du septième art qui (sur)vivent dans une misère noire, oubliés de tous et surtout de l’Etat des «Ali Baba et des quarante voleurs».

Tel est malheureusement le triste sort de l’acteur Libanais Salah Tizani, célèbre pour son rôle d’Abou Salim dans la série comédie à succès Abou Salim, qui a amusé plusieurs générations de Libanais des années 1960 jusqu’aux années 1990. Salah Tizani est également apparu dans les films Safar Barlek (1966) et Bint-el-Haress (1967), en compagnie de Fairouz et de Nasri Shamseddine. (Suite)

La Cité sportive de Beyrouth laissée à l’abandon par l’Etat

Mohamad Ezzedine - RPL France -
C’est l’une des fiertés des Libanais, pourtant la Cité sportive Camille Chamoun risque bien de tomber en ruine, à l’image du pays, faute d’entretien et… d’eau courante.

La «Madina al-riyadiya» fait face actuellement à l’une des périodes les plus critiques de son histoire illustre, à cause d’une pénurie d’eau courante sans précédent qui rend l’entretien de l’enceinte et de la pelouse bien compliqué, pour ne pas dire quasi impossible, alors que les température à cette période de l’année sont caniculaires. (Suite)

Liban – Dossier: Liste des attaques de mouvements extrémistes et salafistes ces dernières années

MPLBelgique - GA - Nous republions un dossier monté en Février 2013 par nos collègues du mouvement pour le Liban (MPL) Belgique. Depuis les premiers signes de l'apparition des mouvements terroristes extrémistes takfiristes les gouvernements qui se sont succédé ont failli à leur devoir d'agir face à cette menace. L'armée libanaise s'est trouvée accablée politiquement, condamnée autant par les ministres de l'intérieur que par les porte-paroles de l'alliance du 14 Mars à chaque action. Aplusieurs reprises les députés du 14 Mars ont justifié les agissements de ces extrémistes et ont été jusqu'à nier leur présence au Liban. La négligence dans ce dossier, par les autorités, depuis plus de 10 ans porte ses fruits; aujourd'hui rien ne change, les jeunes soldats meurent sacrifiés sur l'autel du devoir à la nation mais aussi se font prendre en otage pour se faire égorger. Le dossier du mpl:

La montée en puissance de groupes extrémistes et salafistes au Liban commence à inquiéter les citoyens libanais, laïcs et défenseurs d’un état fort. Cette inquiétude est justifiée par le silence complice qui entoure leurs agissements et le soutien international dont bénéficient certaines de ces organisations.

Ce dossier regroupe un recueil d’articles classant chronologiquement les offensives subies par le pays du Cèdre ces dernières années (hormis l’odieux crime de Donniyeh survenu en 2000). L’objectif est de se faire une idée plus précise de la menace afin d’en prendre conscience et de ne pas la banaliser pour mieux la combattre. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org