Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Vendredi 29 Mai 2015 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Abbas Hachem, député de Jbeil (CPL). Pas de souveraineté sans partenariat

Joëlle Seif - Magazine -
Dans un entretien avec Magazine, le député de Jbeil, Abbas Hachem, membre du Bloc du Changement et de la Réforme, explique l’initiative présidentielle du général Michel Aoun, qui n’a pas cessé de faire couler beaucoup d’encre, et les principales réactions à celle-ci.

En quoi consiste la proposition du général Michel Aoun pour débloquer la présidentielle et pourquoi certains disent qu’elle est contraire à la loi?

Dans tout système démocratique, le peuple est la source de tout pouvoir. Avec le renouvellement du mandat de la Chambre, il n’y a plus une véritable démocratie d’où la nécessité de trouver une solution qui redonnerait au peuple son rôle. La proposition du général Aoun comporte plusieurs points. Le premier, organiser un référendum ou une consultation populaire qui montrerait le poids véritable de chacun et dont le résultat serait obligatoire pour les députés qui ont prorogé leurs mandats. (Suite)

Basket-ball. Le Liban à l’assaut de l’Asie de l’Ouest

Mohamad Ezzedine - RPLFrance.o -
La sélection nationale libanaise participe à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 2 juin à la 15e édition des championnats d’Asie de l’Ouest des nations de basket-ball, qui se disputent à Amman, en Jordanie. Une compétition à suivre en direct sur la LBCI.

Après deux ans d’absence dans les joutes continentales et internationales pour cause de suspension par la FIBA, l’équipe nationale libanaise masculine fait enfin son grand retour au plus haut niveau, par la porte des championnats d’Asie de l’Ouest, tournoi qualificatif pour les championnats d’Asie, prévus –encore et toujours- en Chine en octobre prochain. (Suite)

Cette année, Zouk ne mise que sur le « made in Lebanon »

Zéna ZALZAL - O.L.J. -
Ce n'est pas une mauvaise chose en soi, loin de là, mais contrairement aux autres cuvées, il se dégage comme un parfum de libano-libanisme de cette 12e édition du Festival de Zouk. Hasard, commodité ou choix délibéré ? Les spectacles au programme cet été sont tous trois made in Lebanon.

Et l'international dans tout cela, à part la participation de membres de l'opéra du Caire ? Interrogée par L'Orient-Le Jour, la présidente du festival, Zalfa Boueiz, explique qu'on peut voir le cachet international de cette édition « surtout dans l'ouverture et le rayonnement à l'étranger » qu'il assure aux jeunes artistes libanais qui s'y produisent. (Suite)

Un incendie ravage le Sky Bar à Beyrouth

A-Nahar -
Un incendie a ravagé dans la nuit de mercredi à jeudi le Sky Bar, célèbre bar et night club à ciel ouvert de Beyrouth.

Les pompiers ont dû largement arroser la structure, afin de faire redescendre la température de la structure en métal de l'établissement.

L'incendie a fait des dégâts matériels majeurs sans faire de victimes.

Interrogé sur l'origine de l'incendie, le directeur général de Sky Management, Paul Aoun, a affirmé à Annahar que l'origine du sinistre reste à l'heure inconnue indiquant attendre les résultats de l'enquête. (Suite)

Jamil Sayed affirme avoir obtenu satisfaction en justice contre Le Figaro et Malbrunot

OLJ - Liban-France

Le quotidien français avait rapporté en 2014 que l'ancien directeur de la Sûreté générale libanaise cherchait à être le délégué représentant des îles Marshall à l'Unesco afin d'échapper au TSL.

Le général libanais à la retraite Jamil Sayed a publié mercredi un communiqué affirmant que le tribunal des imprimés au Liban lui a donné satisfaction dans la plainte qu'il avait déposé contre le journaliste français Georges Malbrunot et le quotidien Le Figaro. L'information n'a pas été confirmée de source indépendante.
(Suite)

Un séisme secoue la Fifa à deux jours de sa "présidentielle"

A-Nahar -
Un séisme a frappé la Fifa mercredi avec l'arrestation, à Zurich à la demande des autorités américaines, de six responsables soupçonnés de corruption, à deux jours de l'élection pour la présidence où Joseph Blatter briguera un 5e mandat.

Selon les autorités suisses, les six responsables interpellés sont soupçonnés d'avoir accepté des dessous de table d'un montant de plusieurs millions des dollars, des années 1990 à nos jours. (Suite)

Affrontements entre Daech et al-Nosra à Ersal

Al-Hadathnews -
Des affrontements ont éclaté lundi entre le groupe takfiriste terroriste Daech (EI) et le front al-Nosra (branche armée d’al-Qaïda en Syrie) dans le village d’Aarsal (nord-Est du Liban), après que Daech a ouvert le feu sur un milicien d’al-Nosra, un certain Ahmad Seifeddine, et l’a emmené vers le jurd d’Aarsal.

Al-Talli fuira le jurd d’Aarsal

Citant le dirigeant d’al-Nosra, Abou Malek Talli, un habitant d’Aarsal a confié au site « Tayyar.org » que ce chef terroriste « se réfugiera dans les camps des déplacés syriens à Aarsal, une fois le Hezbollah et l’armée syrienne attaqueront les positions d’al-Nosra dans le jurd, à cause du manque de munitions et du contrôle par le Hezbollah d’une grande partie des territoires de l’Anti-Liban ». (Suite)

Tayyar Intishar News 18.05.2015 - 24.05.2015

Tayyar Intishar -

(Suite)

Conférence de presse de Bassil et Nalbandian: pour combattre les idées terroristes et takfiristes

ANI -
Le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, et son homologue arménien, Edward Nalbandian, ont tenu ce mardi une conférence de presse conjointe, et ce à l'issue d'une rencontre au cours de laquelle ils avaient discuté des relations bilatérales, de la coopération, de la protection des minorités de la région et de la participation de l'Arménie à la FINUL.

M. Bassil a indiqué que le Liban et l'Arménie partageaient un passé fait d'endurances et aspiraient à un avenir commun où ils pourraient combattre les idées terroristes et takfiristes - source de leurs souffrances cent ans auparavant. (Suite)

Face à l’Etat islamique, trois stratégies en échec

liberation.fr -

Les conquêtes de Ramadi, Palmyre et Baïji obligent les Etats-Unis, l’Iran et le Hezbollah à revoir leurs plans pour combattre l’organisation jihadiste.
C’est l’alarme. Face à l’Etat islamique (EI), elle est sonnée à la fois par Washington, Téhéran, le Hezbollah libanais et, dans une moindre mesure, les monarchies arabes du golfe Persique. L’heure est effectivement grave : Ramadi, capitale de la province irakienne d’Al-Anbar et verrou stratégique, est tombé ces derniers jours aux mains des jihadistes. Palmyre, en Syrie, aussi.

Dimanche, le groupe jihadiste a pris le contrôle d’un poste frontière entre la Syrie et l’Irak, ce qui lui permet d’avoir une plus grande profondeur géographique et stratégique. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org