Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Lundi 31 Août 2015 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Les nouveaux membres Libano-Européens du CPL rencontrent le Général Aoun à Rabieh.

RPL France -
Un groupe de jeunes libanais vivant en Europe ayant souhaité adhérer au Courant Patriotique Libre a été reçu par le General Michel Aoun à Rabieh.

Les membres ont reçu leur carte d'adhésion au parti par le coordinateur du comité diaspora M. Saad Hannoush sous la présidence du General Aoun qui a discuté avec les jeunes et leur a présenté sa vision sur la situation au Liban et le rôle majeur que devra jouer la jeunesse pour bâtir l'avenir du pays. (Suite)

Michel Aoun propose un règlement « juste et global » de la crise

O.LJ. -
Le chef du Courant patriotique libre, Michel Aoun, a clarifié hier, au cours d'un point de presse, sa position à l'égard de la crise en cours, appelant ses partisans à manifester le 4 septembre en faveur d'une feuille de route qui comprendrait soit l'élection du chef de l'État au suffrage universel, soit la reconstitution des institutions par l'élection d'un nouveau Parlement .

M. Aoun a affirmé qu'il ne démissionnera ni du gouvernement ni du Parlement et a sagement pris ses distances par rapport aux manifestations de la société civile, en affirmant que « tous les politiciens ne sont pas corrompus », et en leur demandant de « rendre les slogans » qu'ils ont « volés au CPL », s'ils ne sont pas d'accord avec lui. (Suite)

Appel du GMA à manifester vendredi 4 septembre

A.N.I. -
Le chef du bloc du Changement et de la Réforme, le général Michel Aoun, a appelé le Courant Patriotique Libre à manifester vendredi prochain pour revendiquer des réformes, un véritable partenariat au pays, la lutte contre la corruption "et pour tout ce qui mènerait à des résultats positifs, maintenant que le peuple s'est réveillé".

Le général n'a pas cité, lors de sa conférence de presse à Rabieh, le lieu où se déroulerait cette manifestation, expliquant qu'un communiqué comprenant tous les détails sera publié ultérieurement par le CPL.

"Nous recourons à la rue quand nous le voulons. Les slogans levés par les autres protestataires sont les nôtres et, même si nous manifestions seuls, quiconque le désire peut se joindre à nous", a-t-il dit. (Suite)

Le Phœnix est mort!

Paul Khalifeh - Hebdo Magazine -
Focaliser l’attention sur les bandes de casseurs, qui ont entaché les manifestations du centre-ville, n’est pas moins malhonnête que de passer sous silence leurs méfaits. De même que justifier leurs actes par la violence de la répression policière - ou l’inverse - est un faux débat. Les débordements, d’un côté comme de l’autre, ne sont pas le véritable événement, quoi qu’en disent les donneurs de leçons habituels et autres propagandistes. Ce qu’il faut surtout retenir des développements des derniers jours c’est que le mouvement de protestation, qui ne faiblit pas, est l’expression d’un malaise légitime ressenti par une grande partie de la jeunesse libanaise. Ce malaise est dû à l’absence de perspectives d’avenir dans un pays en proie à des difficultés économiques, à des blocages politiques et à des dangers sécuritaires. L’horizon est bouché par d’épais nuages gris, qui ne laissent plus passer le moindre rayon de soleil. (Suite)

Ibrahim Kanaan, député du Metn: «L’essentiel, c’est l’unité et la continuité du CPL»

Hebdo Magazine - «Mon principal souci est l’unité et la continuité du Courant patriotique libre». Ces mots sont ceux du député du Metn Ibrahim Kanaan, membre du CPL et président de la Commission parlementaire des Finances et du Budget, véritable artisan de l’accord qui portera le ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil à la présidence du parti. Dans un entretien exclusif, il répond aux questions de Magazine. (Suite)

Communiqué de presse

Tayyar Intishar -
Un groupe de jeunes libanais vivant en Europe ayant souhaité adhérer au Courant Patriotique Libre a été reçu par le General Michel Aoun a Rabieh. Les membres ont reçu leur carte d'adhésion au parti par le coordinateur du comité diaspora M. Saad Hannoush sous la présidence du General Aoun qui a discuté avec les jeunes et leur a présenté sa vision sur la situation au Liban et le rôle majeur que devra jouer la jeunesse pour bâtir l'avenir du pays.

Cette action a été menée conjointement par la coordination Europe du CPL et le Rassemblement Pour le Liban, à travers sa section jeunesse. (Suite)

La sureté générale mène des frappes préventives contre Daech au nord Liban

Al-Akhbar -
Le département des renseignements de la sureté générale libanaise a infligé trois coups à la milice terroriste Daech (EI) dans les dernières 48 heures à Tripoli et au Nord Liban. En effet, trois personnes qui tentaient d’enrôler des jeunes pour les envoyer aux combats en Syrie ont été arrêtées.

Lundi, deux forces imposantes des renseignements de la sureté générale ont mené deux opérations sécuritaires distinctes. Elles ont perquisitionné plusieurs maisons dans la région de Mankoubine au nord de Tripoli.

Deux Libanais T.H. et O.A. ont été arrêtés à Tripoli et Akkar, et un troisième A.G. à Bab el-Raml à Tripoli. (Suite)

Opération « détruire l’héritage culturel du Moyen-Orient »…

Mondialisation.ca -
L’organisation terroriste Etat islamique vient de faire exploser, et détruire en grande partie, l’un des plus beaux temples de la ville antique de Palmyre, le temple Baalshamin.

Après les destructions systématiques des sites historiques de l’Irak et de la Syrie, le patrimoine culturel du Yémen est pris pour cible.

À croire que les conflits armés au Moyen-Orient ne visent qu’un seul objectif : raser la mémoire plusieurs fois millénaire de cette partie du monde, pour ne garder qu’une terre témoin de sang et d’horreur. (Suite)

Retrait des ministres du Hezbollah, du CPL, du Tachnag et des Marada de la séance du Conseil des ministres

ANI -
Les ministres du "Hezbollah, du "Tachnag", du "Courant Patriotique Libre" et des "Marada", se sont retirés de la séance extraordinaire du Conseil des ministres, tenue ce mardi au Grand Sérail.

"Nous nous sommes retirés de la séance du Conseil des ministres, en raison de cette pièce de théâtre censée résoudre la crise des déchets solides", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil.

"Nous nous sommes retirés de la séance à cause du soulèvement contre le partenariat et l'entente", a pour sa part indiqué le ministre de l'Industrie, Hussein Hajj Hassan.

Transformé en forteresse, le centre-ville de Beyrouth émerge lentement

OLJ -
Au lendemain des émeutes de dimanche place Riad el-Solh, les autorités ont érigé un mur de béton pour protéger le Grand Sérail. Une forteresse déjà taguée et déjà baptisée « mur de la honte ». Photo AFP

Au lendemain de la manifestation dominicale qui a dégénéré en nuit d'émeutes place Riad el-Solh, les autorités ont érigé un mur de béton pour protéger le Grand Sérail. Une forteresse déjà baptisée « mur de la honte ».
Désert. Silencieux. Sale. Quadrillé par les soldats déployés dans la nuit. Les murs envahis de tags et de gribouillis. La chaussée noire encore fumante par endroits. Des vitrines éventrées. Des vitres brisées. Des parcmètres saccagés. Des réverbères arrachés. Des trottoirs défoncés. Des véhicules brûlés. Des commerçants hagards. Des passants inquiets. Des concierges qui lavent les trottoirs à grande eau. C'est avec peine que le centre-ville de Beyrouth a émergé hier de la longue soirée d'affrontements qui ont opposé les forces de l'ordre aux casseurs ayant infiltré la manifestation dominicale organisée par le mouvement « Vous puez ! ». (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org