Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Jeudi 24 Juillet 2014 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Chrétiens d'Irak : la lettre ouverte de Bruno Retailleau à François Hollande

aleteia.org -
"Le cri des chrétiens d’Irak déchire l’espace et le temps" : le sénateur de Vendée publie une lettre ouverte au Président de la République.
Monsieur le Président de la République,

Le 7 octobre dernier, vous exprimiez votre «préoccupation concernant le sort des chrétiens d’Orient et la volonté de la France de se tenir à leurs côtés». Depuis, les djihadistes de l’Etat Islamique (EI) ont pris le contrôle d’une partie du nord de l’Irak, multipliant les exactions contre la minorité chrétienne. (Suite)

Hausse inquiétante du nombre de Français partis faire le djihad

lefigaro.fr -
Le quartier de Cantepau à Albi (Tarn) dans lequel une cellule djihadiste présumée a été démantelée mardi matin. Crédits photo : JEAN-MARIE LAMBOLEY/PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI

Ils sont 800 individus à avoir rejoint la guérilla en Syrie, soit une progression de 56%, selon le ministre de l'Intérieur. Une cellule a été démantelée mardi à Albi.

En attendant la nouvelle loi antiterroriste examinée depuis mardi en commission à l'Assemblée, la police poursuit ses actions chirurgicales dans les milieux islamistes radicaux. Deux hommes et une femme soupçonnés d'appartenir à un groupe djihadiste préparant des «actions violentes» ont été interpellés mardi à Albi, dans le sud de la France. Leur cellule rayonnait sur cette cité du Tarn, mais aussi à Toulouse, en Haute-Garonne. (Suite)

Irak : « #Je suis irakien #je suis chrétien »

aleteia.org -
Des initiatives courageuses s'élèvent contre l’élimination des chrétiens d’Irak. Un espoir fragile contre la montée en force de l’État Islamique en Irak et au Levant (Daash) qui vise Kirkouk après Mossoul.
À Mossoul, vendredi 18, les militants du Daash ont brûlé les portraits des évêques et des patriarches. Ce feu a endommagé l’archevêché syriaque catholique. C’est l’aboutissement d’une montée des tensions antichrétiennes dans la ville depuis une semaine. Le signe « N », pour chrétien en arabe, avait été peint sur les maisons et la croix de la cathédrale Saint Ephrem avait été abattue. Puis ce fut l’ultimatum : les chrétiens devaient choisir la conversion, l’exil ou la mort. (Suite)

Les chrétiens de Mossoul leurrés par l’indulgence feinte des jihadistes

OLJ-AFP -
Des Irakiens qui ont fui les violences qu’ils subissaient dans le nord de Mossoul prient dans une église de Qaraqosh. Safim Hamed/AFP

Les combattants de l'État islamique ont pris hier le contrôle du monastère antique de Mar Behnam.
Les chrétiens de la ville irakienne de Mossoul ont été induits en erreur par les jihadistes de l'État islamique (EI), les nouveaux maîtres des lieux leur ayant accordé dans un premier temps une paix relative avant de les contraindre à fuir en les menaçant de mort. (Suite)

Le Rassemblement pour le Liban (RPL) dénonce la persécution des chrétiens en Irak

RPL FRANCE - Le Rassemblement pour le Liban (RPL) dénonce la persécution des chrétiens en Irak

Les chrétiens de Mossoul en Irak sont actuellement victimes d'une grande campagne de persécution par les brigades terroristes de DAESH (l’EIIL : État Islamique en Irak et au Levant). Ces derniers ont marqué les propriétés des chrétiens de l’une des plus vielles communautés chrétiennes du monde par la lettre "N" (comme Nosrani ou Nazarien en référence à Jésus de Nazareth) et ont fixé un ultimatum les sommant de choisir entre la conversion à l’Islam, le paiement d’un tribut (l’impôt spécial de la djizya), l’abandon de leur maison et de la terre de leurs ancêtres, ou l’égorgement. Les personnes ayant choisi de quitter Mossoul ont été dépossédées de tous leurs biens aux barrages de l’état islamique. (Suite)

Faute d’argent le Liban déclare forfait à un tournoi international de basket-ball. Une première !

Mohamad Ezzedine - RPL France -
Trois mois après la fin de la suspension du Pays du Cèdre par la FIBA pour cause d’ingérences politiciennes dans les affaires de la Fédération Libanaise de Basket-ball, le ballon orange est aux portes d’une énième crise… dont il ne se relèvera peut-être pas.

Après un temps d’incertitude, la sélection masculine libanaise de basket-ball ne participera finalement pas au tournoi de l’Asian William Jones Cup le mois prochain à Taïwan (9 – 17 août 2014), suite au forfait sans grande surprise de la fédération nationale de la discipline pour des raisons économiques et sportives.

Endettée à hauteur de cent mille dollars, avec des caisses quasi vides, la «fédé» qui dépend des maigres aides du Ministère de la jeunesse et des sports , ainsi que d’un mince pourcentage des droits TV, n’a plus les moyens de garantir financièrement la participation de ses sélections nationales à des compétitions extérieures - le coût de chaque voyage étant de 75 mille dollars minimum-, alors qu’un très grand nombre de joueurs refusent purement et simplement de rejoindre les rangs du «Montakhab». (Suite)

Bassil rentre du Brésil: Le Liban ne doit pas plonger dans l'obscurantisme

ANI -
Le ministre des Affaires étrangères Gebrane Bassil est rentré, ce mardi, au Liban à la suite de sa visite officielle d'une semaine au Brésil, au cours de laquelle il a discuté avec des responsables des relations bilatérales entre les deux pays. (Suite)

Couture week : les défilés à suivre en streaming

ladepeche.fr -
Zuhair Murad dévoilera sa nouvelle collection jeudi, au Palais des Beaux-Arts ainsi que sur le site zuhairmurad.com. RelaxNews / AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK
Si l’ouverture de la semaine de la couture a attiré pas mal de fans de mode, tout le monde n’a pas la chance d’avoir reçu son précieux carton d’invitation. Pour ceux-là, il reste les retransmissions vidéo en direct. (Suite)

Des milliers de réfugiées syriennes prises dans une "spirale de souffrance, de solitude et d'anxiété"

OLJ-AFP -
Des réfugiées syriennes et leurs enfants dans un camp à Saadnayel dans la Békaa. Joseph Eid/AFP
"Les femmes syriennes souffrent énormément", dénonce le chef du HCR.
Des milliers de femmes syriennes réfugiées et isolées sont prises dans une "spirale de souffrance, de solitude et d'anxiété" et doivent lutter pour survivre, a averti mardi l'ONU.
(Suite)

Liban : 2 Français et un Saoudien inculpés pour appartenance à l'Etat islamique

lefigaro.fr - Deux Français, dont un en fuite, un Saoudien et 25 autres personnes ont été inculpés aujourd'hui par la justice libanaise pour appartenance au groupe extrémiste de l'Etat islamique (EI) et pour préparation d'"attentats suicide", a-t-on appris de source judiciaire. Ces inculpations interviennent quelques semaines après trois attaques suicide au Liban fin juin, des responsables de sécurité libanais ayant lié cette résurgence de violence à la montée en puissance de l'EI, qui mène des offensives fulgurantes en Irak et en Syrie. Le Français, originaire des Comores, et le Saoudien, Ali Ibrahim Al Thuwainy, avaient été arrêtés les 18 et 25 juin dans des hôtels de Beyrouth par les services de sécurité libanais en se fondant sur des renseignements américains quant à la préparation d'actes "terroristes". Parmi les 28 figurent également cinq Libanais.

Le 24 juin, le ministère français des Affaires étrangères avait confirmé l'arrestation à Beyrouth d'un ressortissant français soupçonné d'avoir voulu commettre un attentat. Quant au Saoudien, il était l'acolyte présumé d'un kamikaze qui s'est fait exploser le 25 juin dans sa chambre d'hôtel à Beyrouth, au moment où des agents de la Sûreté générale effectuaient une perquisition. Selon Ryad, le kamikaze était un Saoudien recherché par les autorités.

Les mystères de l’EIIL et la main des États-Unis...

Scarlett HADDAD - OLJ - L'imbroglio irakien continue d'occuper les chancelleries du monde entier, soucieuses de comprendre les réelles motivations de l'EIIL qui a proclamé son califat sous la houlette du calife Ibrahim (Abou Bakr el-Baghdadi). Ce groupe a-t-il son agenda propre ou est-il manipulé par des parties internationales ou régionales ? Où s'arrêtera-t-il ?

Les questions sont multiples et d'autant plus actuelles que le groupe s'est empressé de désigner un émir pour le Liban, Abdel Salam al-Ourdouni. Cet homme, qui a été détenu à la prison de Roumieh avant d'en être sorti dans des circonstances mystérieuses, est aujourd'hui activement recherché par les services libanais, même s'ils ont peu de chances de le retrouver, car, en raison de ses nouvelles fonctions, il doit être bien protégé soit dans un camp palestinien, soit quelque part sur la portion de territoire syrien contrôlée par l'EIIL. Les services de sécurité déploient actuellement beaucoup d'efforts pour tenter de surveiller les camps palestiniens. Ils avaient compté sur le déploiement d'une force interpalestinienne dans le camp de Aïn el-Héloué pour couper court à d'éventuelles tentatives de déstabilisation. En principe, un accord avait été conclu à ce sujet, avec l'Autorité palestinienne et entre toutes les autres organisations, notamment le Hamas, pour qu'une force de 160 hommes se charge de la sécurité dans le camp et empêche les éventuels fauteurs de troubles d'agir.



(Suite)

Irak : vers un nouveau génocide chiite ?

Aleteia -

Se dirige-t-on vers un nouveau génocide chiite, après celui commis par Saddam Hussein dans les années 1980 ? (Suite)

Aoun propose un verrouillage chrétien de la présidentielle par le suffrage universel

OLJ -
Le chef du CPL, devant une partie des membres de son bloc, hier, à Rabieh. Photo Nasser Trabulsi

Le chef du CPL envisage un scrutin à deux tours, le premier réservé aux seuls chrétiens et le second à l'ensemble des Libanais. (Suite)

Bon Ramadan à tous les Libanais et amis du Liban

RPL France - Le Rassemblement pour le Liban en France souhaite à tous les Libanais et amis du Liban un mois de ramadan plein de piété et de ferveur. Prions pour que notre pays puisse sortir de cette interminable impasse et que les libanais puissent enfin, retrouver la paix et la prospérité.


La soirée annuelle du RPL Provence, une soirée symbole de fraternité et de joie.

RPL Provence -
Les années se suivent au Liban et les drames ne faiblissent guère. Néanmoins, la volonté de vivre et l’amour de la paix des Libanais du pays et de la diaspora vont en s’accentuant. Ces deux traits distinctifs des Libanais n’ont même jamais été aussi forts et aussi chèrement défendus qu’aujourd’hui.

L’époque est aux troubles politiques et sécuritaires au pays du Cèdre ? Qu’à cela ne tienne ! Nous sommes nés pour vivre et nous vivons pour le bonheur. Le bonheur par exemple de fêter le Liban et la vie, lors d’une soirée libanaise aussi conviviale que chaleureuse.

Ainsi, lors du discours d’ouverture prononcé devant un public nombreux, le président du RPL Provence M. Nadim Hayek exprimé le vœu que «Cette soirée doit constituer une parenthèse dans un monde troublé par les conflits et la souffrance humaine. Cette soirée doit aussi témoigner d’une volonté commune de réconciliation et d’unité du Liban». (Suite)

Bureau national du RPL France dans la ville de Marseille

RPL Provence - Les représentants des bureaux régionaux du Rassemblement pour le Liban en France, ainsi que l’équipe du national, se sont réunis à Marseille, ce samedi 28 juin 2014.

Accueillis par les responsables du bureau RPL Provence -avec à sa tête le président Nadim Hayek, la vice-présidente Eva Moreau et le secrétaire général Mohamad Ezzedine-, les participants ont discutés des futurs activités du RPL, essentiellement au Liban pendant les vacances d'été, et se sont entretenus, sur la situation au Liban et au Proche-Orient, avec le Général Michel Aoun qui a réaffirmé sa détermination à poursuivre son combat pour l'élection d'un President de la république, fort et représentatif de sa communauté, capable de rassembler les libanais et préserver la paix et l'entente et la paix entre les libanais. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org