Rplfrance.org Google
Général Michel Aoun
Tout sur le sport au Liban
Actualités
Jeudi 18 Décembre 2014 Accueil Envoyez ce contenu par e-mail Imprimez ce contenu

Militaires détenus : Aoun pour un échange

A.N. -
Le chef du Courant patriotique libre (CPL) Michel Aoun, a affirmé mercredi être en faveur du principe d'échange « dans un cadre légal et suivant les lois libanaises » afin de libérer les otages militaires libanais. «Toute négociation avec les terroristes a un prix tant que les militaires sont leurs otages, et l'état libanais devra payer ce prix (..) l'important est que les militaires soient libérés », a-t-il encore ajouté.

Michel Aoun a reçu mercredi à Rabieh une délégation des familles des militaires. Vingt-cinq militaires sont toujours aux mains des jihadistes du Front al-Nosra et de l'Etat islamique depuis août dernier. Les jihadistes exigent en échange de la libération des militaires, la libération de prisonniers islamistes détenus à Roumieh.

L’international Suédois d’origine libanaise Jimmy Dormaz : «Je rêve de terminer ma carrière au Liban»

Mohamad Ezzedine - RPL France -
Malgré les crises politiques et malgré les tourments qui ravagent le Liban et son peuple depuis des décennies, le pays du Cèdre demeure irréductiblement, farouchement, fièrement un vivier de talents et de champions. Ses fils, aussi bien au Liban que dans le reste du monde ont su dompter l’adversité et les aléas de la vie, pour mieux se sublimer… à travers mille et une manières.

Le footballeur Suédois d’origine libanaise Jimmy Dormaz fait partie de ces Libanais de la diaspora qui brillent de mille feux à l’international. Né le 22 mars 1989 à Örebro en Suède, il est le fils d’un Turc et d’une Libanaise. Il est également le cadet d’une fratrie de plusieurs footballeurs : son frère David évolue au FC Syrianska (D2 suédoise), tandis que son autre frère Charbel porte les couleurs du BK Forward (D1 suédoise). (Suite)

Kenaan: celui qui bloque la présidentielle est le même qui a bloqué l'élection d'un président fort depuis 24 ans

ANI -
Le secrétaire du bloc parlementaire " Changement et Réforme ", Ibrahim Kenaan, a indiqué ce mardi que celui qui bloque la présidentielle, l'accord de Taef et la représentation juste était le même à avoir bloqué, durant 24 ans, l'élection d'un président fort de la République. (Suite)

Précollections d'automne 2015 : jupes évasées et touches de fantaisie chez Elie Saab

ladepeche.fr -
Elie Saab Pre-Fall 2015 - RelaxNews - Elie Saab
Le Libanais Elie Saab s'amuse avec les tissus et les broderies audacieuses.

(Suite)

Les militaires otages. La tragédie de l’enlisement

Julien Abi Ramia - HEBDO MAGG -
Alors que les opérations militaires se multiplient autour de Ersal, l’exécution de Ali Bazzal et l’arrêt de la médiation du Qatar placent désormais les autorités libanaises seules face à leurs responsabilités. Les familles des otages en colère et les extrémistes en position de force attendent un signe du gouvernement qui pourrait utiliser les épouses Baghdadi et Jarkas comme monnaie d’échange. Lundi, le Comité des ulémas musulmans, dirigé par le cheikh Salem Rafeï, s’est déclaré prêt à relancer les discussions avec les islamistes qui détiennent en otages les soldats et policiers libanais depuis le mois d’août. (Suite)

Accord conclu et signé entre le Liban et la France

OLJ -
La France et le Liban ont signé lundi à Beyrouth le protocole d'accord ouvrant la voie à la livraison d'armes à l'armée libanaise dans le cadre du don de trois milliards de dollars promis par l'Arabie saoudite et annoncé par l'ancien président Michel Sleiman en décembre 2013. Selon un communiqué militaire, l'accord a été paraphé au quartier général de l'armée à Yarzé (banlieue de Beyrouth) entre le commandant en chef de l'armée libanaise Jean Kahwaji et l'amiral Édouard Guillaud, PDG d'ODAS, la compagnie française chargée du développement des exportations dans le domaine de la défense, de la sécurité et des hautes technologies. (Suite)

Israël entre hystérie et nouvelle fonction dans la guerre contre la Syrie

Nasser Kandil - Comité Valmy -
Dimanche 7 décembre, les commentateurs des « raids israéliens » autour de Damas se sont distribués en deux grands groupes. D’un côté, ceux qui ont tenté de comprendre ce que cela pouvait bien cacher et s’il s’agissait du début d’une nouvelle étape après une période d’accalmie relative de ce type d’agression. De l’autre, ceux qui se sont préoccupés de savoir si la Syrie allait répliquer et comment. Deux types de questionnement qui méritent analyse et réflexion, à condition d’éviter les surenchères creuses et les tentatives de diabolisation. (Suite)

Vers la fin des Chrétiens en Orient?

Zenit.org -
ROME, 3 décembre 2014 (Zenit.org) - "Comprendre ce qui se passe au Moyen-Orient et les différents enjeux qui en forment la trame", c'est l'objectif d'un colloque organisé par l'AED-France vendredi prochain, 5 décembre, à Paris, sur ce thème: "Vers un nouveau Moyen-Orient" et avec cette question: "la fin des chrétiens?" Le directeur de l'AED-France, Marc Fromager, déplore que le sort des chrétiens au Moyen-Orient n'ait intéressé personne en Occident.(...) Les chrétiens n'ont même pas servi de variable d'ajustement, ils n'ont tout simplement pas été pris en compte. (Suite)

Le port de la ville de Tyr menacé ou quand l’ignorance frappe encore et toujours.

OLJ -
L'Association internationale pour la sauvegarde de Tyr dénonce « l'acharnement du CDR et de la municipalité de Tyr » contre le port antique de la ville et plaide pour son inclusion dans le projet « Ports verts » méditerranéens. Dans un communiqué de presse, l'Association internationale pour la sauvegarde de Tyr (AIST) dénonce les dégâts apportés au port de Tyr, un des seuls ports phéniciens toujours en activité depuis des millénaires. « Cela fait déjà plus de deux ans que le Conseil du développement et de la reconstruction (CDR) s'active pour défigurer le port historique de l'une des plus anciennes villes libanaises. Durant les années 1980, une massive terrasse en béton est construite illégalement au sein même du port du côté sud-est, couvrant de nombreux vestiges archéologiques dont une partie de l'enceinte du port antique. Peu de temps après, un immeuble de plusieurs étages, un local destiné au syndicat des pêcheurs, est bâti sur la terrasse en ciment, défigurant la façade de la ville historique et provoquant d'énormes dégâts écologiques », explique l'AIST. (Suite)

A Beyrouth, une villa mythique revit grâce à un artiste britannique "fasciné par le Liban"

An-Nahar -
Perchée sur une colline de Beyrouth surplombant la Méditerranée, une demeure rose aux arcades stylisées reprend vie grâce aux pinceaux d'un artiste britannique au milieu de la jungle de tours modernes qui l'entourent. ADans la capitale libanaise dévorée par le béton, la "Maison Rose" figure parmi les joyaux architecturaux ayant miraculeusement échappé à la fièvre immobilière de l'après-guerre civile (1975-1990) qui a érodé à petit feu le patrimoine de ce que jadis fut une ville-jardin. (Suite)

Un responsable palestinien tué par l armée israélienne en Cisjordanie

France24 - AFP -



Photo via @nadimhoury




Un responsable de l'Autorité palestinienne est décédé mercredi après avoir été frappé par des soldats israéliens lors d'une manifestation près de Ramallah, en Cisjordanie. Mahmoud Abbas dénonce un acte "barbare".
Le responsable palestinien a été tué, mercredi 10 décembre, dans des heurts avec des soldats israéliens lors d'une manifestation en Cisjordanie occupée, a-t-on appris de sources médicales et sécuritaires.
Ziad Abou Eïn, en charge du dossier de la colonisation au sein de l'Autorité palestinienne, est décédé peu de temps après avoir été frappé au torse par des soldats de Tsahal lors d'une marche de protestation dans le village de Turmus Ayya, a indiqué une source de sécurité palestinienne. Il est décédé lors de son transport vers la ville de Ramallah.
Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a dénoncé un acte "barbare".
Pour lire l'article dans sa version originale: (Suite)

Détente en vue entre le Hezb et le Futur?

Hebdo Magazine -
La nouvelle ressemble à un cadeau de Noël, même si beaucoup ne croient pas encore à son sérieux. Pourtant, le Courant du futur et le Hezbollah se préparent consciencieusement à entamer le fameux dialogue tant attendu, prévu en dans la dernière quinzaine de décembre. A peine le chef du cabinet de Saad Hariri, son cousin Nader, est-il rentré au Liban au début de la semaine, que ses rencontres se sont intensifiées avec le ministre des Finances Ali Hassan Khalil, également conseiller du président de la Chambre Nabih Berry. Une première réunion de plusieurs heures a eu lieu lundi, une autre mardi, suivies d’autres encore, dans le but de préparer le terrain au dialogue entre le Courant du futur et le Hezbollah, sous la houlette de Berry sous la voûte accueillante du Parlement ou même à Aïn el-Tiné. Ali Hassan Khalil a, en principe, un mandat de la part du Hezbollah pour fixer avec son interlocuteur l’ordre du jour des réunions à venir, en concertation permanente avec Berry informé des moindres détails des discussions. (Suite)

Le Qatar abandonne sa médiation

AN NAHAR -
Les familles des militaires détenus par les jihadistes de l'Etat islamique et du Front al-Nosra depuis août dernier ont réclamé la médiation du Comité des ulémas musulmans afin d'obtenir la libération de leurs enfants. Cette revendication intervient au lendemain de la décision du Qatar de mettre fin à sa médiation suite à son échec dans ce dossier notamment suite à l'exécution du membre des forces de sécurité Ali Bazzal par le Front al-Nosra. Suite à cette revendication, le Comité des ulémas musulmans a toutefois posé ses conditions : le comité réclame d'une part d'être officiellement mandaté par le gouvernement, et d'autre part que le gouvernement accepte le principe d'échange (avec des prisonniers islamistes) afin d'entamer de nouveau les négociations. (Suite)

Exécution de Ali Bazzal et escalade dans la Bekaa

An-Nahar -
Les familles des militaires ont annoncé samedi le recours à l'escalade "par tous les moyens possibles" dans leur mouvement, soulignant qu'ils poursuivront le blocage des routes jusqu'à ce que tous les militaires soient libérés.Les familles des militaires ont bloqué samedi la route de Saïfi dans les deux sens, ainsi que la route maritime menant de Beyrouth à Jounieh. Au Nord, les proches des militaires ont bloqué l'autoroute et la route maritime du Qalamoun. "Nous tenons le gouvernement responsable du sang de nos enfants", ont affirmé les familles des militaires demandant que le gouvernement confie le dossier au ministre de la Santé Wael Abou Faour.

(Suite)

Hommage du RPL à Jacques Barrot

RPL France -
Monsieur Jacques Barrot, un grand homme politique français et un humaniste, vient de disparaître brutalement après un malaise dans le métro parisien. Un authentique républicain, Jacques Barrot était aussi un défenseur infatigable de l’intérêt général, une grande figure de la démocratie, un européen convaincu, un grand serviteur de l'État, et un homme de dialogue et de convictions. Vice président du conseil constitutionnel, plusieurs fois ministre, ancien député, ancien commissaire européen, ancien président du conseil général de la Haute Loire, Jacques Barrot était aussi un immense soutien à la cause du Liban libre et surtout dans les pires moments de l’histoire du pays de cèdre quand le monde entier lui tournait le dos. (Suite)

FRANC SUCCES POUR LA SOIREE du RPL PARIS!

RPLFrance.org - Au fil des ans, c’est devenu la soirée incontournable du Rassemblement pour le Liban à Paris.

Cette année, plus de 320 convives ont répondu à l’appel du RPL le samedi 29 novembre et se sont retrouvés pour fêter le 25ème anniversaire de l’association dans une salle comble à l’hôtel Méridien Etoile. Pendant plusieurs heures, discours politiques, Opéra, musique libanaise (avec un hommage à Sabah) et Dabké se sont relayés pour le plus grand plaisir des invités.
(Suite)

La chasse aux épouses des jihadistes est ouverte. Négociations au prix du sang

Julien Abi Ramia - HEBDO MAGG -
L’embuscade des extrémistes contre l’Armée libanaise autour de Ras Baalbeck, qui a causé la mort de six soldats, est survenue quelques heures après l’annonce de l’arrestation des épouses du leader de l’Etat islamique, Abou Bakr el-Baghdadi, et de l’un des hauts responsables du Front al-Nosra, Abou Ali Chichani, partie prenante aux négociations autour des otages de Ersal. Le combat que livrent les autorités politiques et militaires libanaises face aux terroristes du Front al-Nosra et de l’Etat islamique a pris cette semaine une tout autre tournure. Mercredi matin, c’est un calme précaire qui régnait sur ales hauteurs de Ras Baalbeck. (Suite)

Les pays riches ferment leurs portes aux réfugiés Syriens et Irakiens

An-Nahar -
Les pays riches n'ont accueilli qu'un nombre "dérisoire" de réfugiés syriens déplacés par la guerre, laissant le lourd fardeau aux pays voisins de la Syrie qui manquent de moyens, dénonce vendredi Amnesty International à moins d'une semaine d'une conférence de donateurs à Genève. A quelques jours de la conférence de Genève prévue le 9 décembre, cette organisation de défense des droits de l'Homme se dit "choquée" par le refus des pays riches d'accueillir plus de réfugiés. "Près de 3,8 millions de réfugiés de Syrie sont accueillis principalement par cinq pays de la région: la Turquie, le Liban, la Jordanie, l'Irak et l'Egypte", souligne Amnesty."Seul 1,7% de ce total a pu bénéficier d'un asile dans le reste du monde". (Suite)

Exclusif - Dany Chamoun : son testament politique en audio

RPLFrance.org -

Ce 21 octobre 2014, nous entrons dans la 25ème année de l’assassinat de Dany Chamoun et de sa famille, dans leur appartement de Baabda.A cette occasion RPLFrance.org met ici à votre disposition un document sonore aussi rare qu’émouvant : la dernière interview de Dany Chamoun (en français), réalisée 90 jours avant son assassinat.
Dans les trois parties de cet entretien, vous retrouverez la voix, l’intonation, les expressions et la sensibilité de Dany Chamoun. (Suite)

RPL France
Soutenez le RPL faites un don
Rejoignez le groupe sur
Mot du Président
Activités RPL France
Elections
Eclairages
Citoyen
Tribunes libres
Témoignages
Hommage
Talents
Culture & Sciences
Environnement
Economie
Littérature
Comité Estudiantin
A Lire
Guerre contre le Liban

S.O.L.I.D.E.
(Support of Lebanese in Detention)
Bureaux Locaux

Ne jamais Oublier...
(Voir la vidéo )

© 2006 RPL - Mentions Légales

Rassemblement Pour le Liban - FRANCE
63, Rue Sainte-Anne - 75002 PARIS - France -
Tél. 06 15 46 10 33 - Fax : 01 40 15 05 52 - email : contact@rplfrance.org